Conseils d’achat pour un drone

Bien choisir son drone : Pour quel usage ?

Avant de vous décider pour un modèle précis, il est important de savoir quel usage vous allez faire de votre drone.
Est-ce parce que vous aimez piloter, pour faire des photos, des vidéos, filmer vos exploits sportifs ?…
En fonction de ces critères vous allez déjà pouvoir éliminer pas mal de modèles.

Le choix du prix

Ce critère, même s’il ne devrait pas vraiment être le premier facteur de choix, c’est malheureusement une réalité et c’est souvent lui qui va orienter notre choix pour l’achat d’un drone. On va distinguer trois fourchettes de prix.

Les drones de moins de 500€ :
Les drones de 500€ à 1000€ :
Les drone de plus de 1000€ :

Gamme de drones à moins de 500€

Pour s’initier au pilotage, sans se ruiner, il sont une bonne école pour apprendre à piloter et se familiariser avec l’évolution en trois dimensions. Leur autonomie est rarement conséquente mais ca permet de bien appréhender l’activité.
Certains, comme le Mavic MINI, sont dotés de caméras performantes permettant de réaliser de belles vidéos (2.7k avec caméra stabilisée pour le Mavic Mini).
Cette gamme de prix convient bien pour débuter et se perfectionner dans un budget maîtrisé.

Gamme de drones de 500€ à 1000€

Peut-être la gamme la plus convoitée. Un prix « raisonnable » pour des drones offrant des capacités vraiment intéressantes.
En tête de liste, on va trouver le Mavic Air, qui offre une caméra 4k30i/s pour un encombrement très réduit. Idéal pour les réaliser de très belles vidéos tout en ayant un drone qui peut se transporter dans une poche.
Ses diverses assistances au pilotage (Détection avant/arrière, vol automatisés, tracking…) le démarquent de L’Anafi qui lui n’est pas équipé de détection d’obstacles.
L’Anafi est également très pratique à emmener en balade, il est petit et très léger. Sa caméra orientable à 180° en font un drone atypique très intéressant pour les vidéastes créatifs.
Un peu plus cher mais en dessous de la barre des 1000€, le Mavic Pro première génération vient leur faire de l’ombre. Un peu plus lourd, mais offrant des capacités photo/vidéo optimums pour celui qui maîtrise un minimum les paramètres de prise de vue (Montage vidéo, D-log…). Il offre notamment un autonomie confortable pour réaliser de belles sessions de vol.
Plus récemment, le MAVIC AIR 2 permet de filmer en 4k à 60 images/secondes ! Il est bon en suivi et offre une très bonne qualité de fabrication.

Gamme de drones de plus de 1000€

Destinée aux amateurs exigeants ou à un usage semi-professionnel, cette gamme offre des caméras 4k de très haute qualité.
Souvent associée à des technologies de vol automatisés pour permettre de se concentrer uniquement sur la prise de vue.
Les fichiers photos et vidéos proposeront des formats adaptés au post-traitement (D-log, Raw, Dng….).
Cependant, il faudra être vigilant car leur vitesse élevée et leur taille nécessitera une attention particulière.
Le Mavic 2 Pro fait office de référence en a matière.

Le choix de l’encombrement

Si c’est pour un usage « loisir » et nomade, un drone pliable sera le meilleur choix, peu encombrants, ils se mettent en vol rapidement.
Les drones plus imposants, comme les Phantoms nécessiteront beaucoup de place lors de vos déplacements et demanderons un peu de logistique pour transporter l’ensemble. Ils ne seront pas très adapté aux randonnées ou excursions…

Drone de plus ou moins de 800 grammes ?

La loi drone impose désormais quelques prérequis pour l’usage des drones de plus de 800 grammes. Un test théorique et l’enregistrement du drone dépassant cette masse est obligatoire.
En sois, rien de bien méchant. Un petit QCM qui vous sensibilise aux règles d’évolution des aéronefs télé-pilotés. Ce test est gratuit et vous pouvez le passer autant de fois que vous le souhaitez.
Donc à part quelques formalités, ce critère ne doit pas être un frein au passage à un drone de plus de 800 grammes. D’autant plus qu’il y a de fortes chances pour que se seuil baisse dans la années à venir.

Le choix de la caméra

Un Spark permet de réaliser de très belles vidéos, même si ca caméra ne filme « qu’en » 1080, il n’a pas à rougir face à certaines caméras 4k.
Si vous n’avez pas encore de notion de montage vidéo il sera un très bon choix.
Il faut savoir que plus vous aller chercher une caméra performante (4K 30i/s ou 4K60i/s), plus vos fichiers vidéos et photos seront lourds et longs à travailler. Il vous faudra un ordinateur très puissant et récent pour réaliser des montages fluides.

Avec ou sans détection d’obstacles ?

Qui peut le plus… Je dirais qu’il est sécurisant de voler avec des drones équipés de systèmes performants dans la détection d’obstacles.
Cependant, attention à ne pas se reposer dessus… A force d’être tout assisté, on se met en confiance et on risque d’occulter les bases du pilotage voir de prendre plus de risques.
Pour débuter c’est rassurant, mais attention à ne pas prendre de mauvaises habitudes. Un drone sans assistance au pilotage est selon moi, celui qui vous permettra de bien assimiler les bases du pilotage.

L’endroit où vous allez voler

Avant tout achat, il faut savoir qu’on ne peut pas faire voler un drone n’importe où.
Il y a des zones autorisées et d’autres strictement interdites. Le but étant de prévenir tout risque de collision avec d’autres aéronefs ou tout impacts involontaires dans des zones peuplées ou sensibles.
Pour cela, le gouvernement (DGAC – Direction Générale de l’aviation civile) publie une carte qui fait office de référence en usage drone loisir. C’est la carte Géoportail. Elle indique les zones par différentes couleurs qui correspondent à des hauteurs autorisées pour nos drones.
Je vous conseille fortement, avant l’achat de votre drone d’aller faire un tour sur le site drone-spot.tech qui en plus de reprendre les zones réglementées de la carte Géoportail, recense les spots intéressants où faire voler votre drone avec tout un tas d’informations : Vidéo du spot, description, hauteur autorisée, prévisions météos, indice Kp…

Où acheter son drone ?

En fonction des critères cités précédemment, vous avez fait votre choix. Maintenant reste à trouver le meilleur prix pour le modèle convoité.
Si vous êtes un peu curieux vous allez trouver des prix très intéressants sur certains site comme Gearbest par exemple. Il faut savoir que ce n’est pas sans risques. Le tout étant de les connaitre (taxes, garanties, ports… différents).
Je résume dans cette article les choses à savoir avant de commander via des sites étrangers.
Le site bienchoisirsondrone.fr est justement là pour vous aider dans vos choix d’achat de votre drone pour le trouver au meilleur prix sans faire de concessions sur les points importants comme la garantie et le service après vente.

Faut-il prendre une assurance casse matériel pour mon drone ?

Certaines marques proposent des assurances en cas de casse du drone lors d’une erreur de pilotage. Cette assurance va vous permettre de bénéficier d’un drone de remplacement (échange standard ou réparation) si le votre venait à se casser suite à une erreur de pilotage.
Encore une fois c’est assez rassurant, surtout pour vos premiers drones. Attention de base un drone acheté en France est garanti deux ans contre toutes défaillances technologique ou matérielle. Là on parle uniquement d’assurance casse, un peu comme une assurance tout risques de voiture.

N’hésitez pas à demander conseil

Que ce soit sur ce site, auprès de vos revendeurs favoris ou encore sur des groupes Facebook dédiés, n’hésitez pas à demander conseil et à poser des questions. La communauté des télé-pilotes drone sera toujours là pour vous renseigner 😉

Enable registration in settings - general
Compare items
  • Total (0)
Compare
0